Phi Ta Khon Festival

May 13, 2019

Du 5 au 7 Juillet 2019, Le Festival Phi Ta Khon anime la Thaïlande

Phi Ta Khon est un événement unique qui se tient chaque année dans le district de Dan Sai de la province de Loei, au Nord de la Thaïlande. Des festivités qui font partie du Festival à haut degré culturel Boon Luang. 
 
Phi Ta Khon est un festival joyeux et très exubérant auquel assiste surtout un public local. On peut comparer sa procession très colorée avec les cortèges de carnaval tels que nous les connaissons en Europe. Les esprits et la fertilité sont les thèmes principaux de la fête. Des aspects animistes locaux s’y mélangent avec des traditions bouddhistes et brahmaniques.
 
Les dates du festival sont décidées par les chefs spirituels locaux mais il est de coutume qu’il débute le vendredi précédant le premier weekend suivant la sixième lune de l’année. Cette année, il aura donc lieu du 5 au 7 juillet comme annoncé par l’Office du Tourisme de Thaïlande.

 

Phi Ta Khon est un festival joyeux et très exubérant auquel assiste surtout un public local. On peut comparer sa procession très colorée avec les cortèges de carnaval tels que nous les connaissons en Europe. Les esprits et la fertilité sont les thèmes principaux de la fête. Des aspects animistes locaux s’y mélangent avec des traditions bouddhistes et brahmaniques.
 
Les dates du festival sont décidées par les chefs spirituels locaux mais il est de coutume qu’il débute le vendredi précédant le premier weekend suivant la sixième lune de l’année. Cette année, il aura donc lieu du 5 au 7 juillet comme annoncé par l’Office du Tourisme de Thaïlande.
 
L’événement phare du Phi Ta Khon, ou Festival des Fantômes, c’est la procession de la population locale. On danse et les participants portent de grands masques en bois de coco décoré d’une tresse de riz gluant ou de palmes de cocotier, leur conférant des yeux encore plus grands et plus grotesques.
Les costumes sont faits main et les participants évoluent dans une surenchère de tailles et de couleurs. Outre les masques, les mèches de cheveux font également partie du costume. Jadis, la procession tintait au son des cloches de vache mais aujourd’hui, c’est tout ce qui fait du bruit qui fait l’affaire. Chacun veut être évidemment le plus beau ou le plus remarqué, d’autant plus que des prix récompensent les masques et costumes les plus réussis mais aussi les meilleurs danseurs.

 
Trois jours de fête! 

Wan Ruam: ainsi se nomme le premier jour du festival, véritable point fort de l’événement. Tout commence avec une impressionnante parade d’hommes aux costumes et aux masques somptueux qui défilent bruyamment dans les rues. Le tintement des cloches et le fracas des tambours vise à chasser les esprits des morts. La procession du second jour met en avant une statue bouddhiste figurant le Prince Vessantara. Il est accueilli par des fusées éclairantes en bambou appelant ainsi les dieux à assurer une abondante récolte. En d’autres endroits de l’Isan, des événements similaires ont lieu mais à plus petite échelle, tel que le Rocket Festival de Bun Bang Fai. Le troisième jour, les moines prêchent les 13 sermons de Vessantara Jataka. Ils évoquent les étapes ayant mené Siddharta à devenir Bouddha. Les prêches se déroulent dans le temple Wat Ponchai et durent un jour et une nuit. A côté du charmant petit temple, on trouve un musée ouvert toute l’année.

 

La légende du Festival de Phi Ta Khon

L’origine du festival plonge dans une légende bouddhiste en lien avec le prince Vessantara qui serait la dernière incarnation du Bouddha. Voici son histoire: le prince conduit un éléphant blanc, qui détient le pouvoir de provoquer la pluie, vers un pays souffrant de sécheresse. Mais les habitants du pays d’origine sont fâchés car ils craignent d’être à leur tour frappés par le manque d’averses. Ils lui interdisent même de sortir, en vain. Par la suite, lorsqu’ils réalisent la générosité du prince, ils veulent se repentir et l’accueillent avec une grande fête. Une fête si exubérante et bruyante qu’elle réveille les fantômes de la forêt qui se mettent à suivre le prince et à festoyer avec lui. D’où le nom ‘phi tam khon’ qui signifie ‘suivre quelqu’un’.
 

Souvenirs de voyage inoubliables à Loei
La petite province de Loei, au nord de la Thaïlande, est une fantastique destination. Très peu marquée par le tourisme international. La région, plutôt montagneuse, est en grande partie incluse et protégée par des parcs nationaux tel que Phu Ruea National Park. Chiang Khan est l’un de ses musts: cette petite ville traditionnelle étend ses maisons pittoresques sur la rive du fleuve Mekong. Le panorama sur les montagnes du Laos de l’autre côté du fleuve est inoubliable et les levers et couchers de soleil légendaires. Une destination au calme absolu pour un séjour pure détente!

 

 

Please reload

Recente berichten
Please reload

Archive
Please reload